WordscopeLooking for the accurate translation of a word in context?
Wordscope has indexed thousands of quality sites to help you!
Share this page!
   
Wordscope Video
“My seven species of robot — and how we created them - TED Talks -”

(video with English subtitles)
Wordscope Video
“Invest in social change - TED Talks -”

(video with English subtitles)

Translation of "GCHQ " (English → French) :

TERMINOLOGY
see also In-Context Translations below
Government Communications Headquarters | GCHQ [Abbr.]

Centre national de communications | GCHQ [Abbr.]
IN-CONTEXT TRANSLATIONS
23. Calls on the United Kingdom, in particular, given the extensive media reports referring to mass surveillance by the intelligence service GCHQ, to revise its current legal framework, which is made up of a 'complex interaction' between three separate pieces of legislation – the Human Rights Act 1998, the Intelligence Services Act 1994 and the Regulation of Investigatory Powers Act 2000;

23. invite le Royaume-Uni, en particulier, compte tenu des nombreuses informations fournies par les médias faisant état d'une surveillance de masse par le service de renseignement GHCQ, à réviser son cadre juridique actuel consistant en l'«interaction complexe» de trois actes législatifs distincts – la loi de 1998 sur les droits de l'homme, la loi de 1994 sur les services de renseignement et la loi de 2000 sur la règlementation des pouvoirs d'enquête;


3. Notes the allegations of ‘hacking’ or tapping into the Belgacom systems by the UK intelligence agency GCHQ; notes the statements by Belgacom that it could neither confirm nor deny that EU institutions were targeted or affected, and that the malware used was extremely complex and its development and use would require extensive financial and staffing resources that would not be available to private entities or hackers;

3. prend note des allégations de piratage ou d'exploitation des systèmes de Belgacom par l'agence de renseignement britannique GCHQ; constate que Belgacom a indiqué ne pas être en mesure de confirmer ou d'infirmer que les institutions de l'Union européenne étaient ciblées ou touchées, et a affirmé que les logiciels malveillants utilisés étaient des logiciels extrêmement complexes dont le développement et l'utilisation ont nécessité d'importants moyens financiers et humains dont n'auraient pas pu disposer des entités privées ou des pirates;


2. Points specifically to US NSA intelligence programmes allowing for the mass surveillance of EU citizens through direct access to the central servers of leading US internet companies (PRISM programme), the analysis of content and metadata (Xkeyscore programme), the circumvention of online encryption (BULLRUN), access to computer and telephone networks, and access to location data, as well as to systems of the UK intelligence agency GCHQ such as the upstream surveillance activity (Tempora programme), the decryption programme (Edgehill), the targeted ‘man-in-the-middle attacks’ on information systems (Quantumtheory and Foxacid programmes ...[+++]

2. appelle plus particulièrement l'attention sur les programmes de renseignement de la NSA permettant la surveillance de masse des citoyens de l'Union européenne grâce à l'accès direct aux serveurs centraux des grandes entreprises américaines du secteur de l'internet (programme PRISM), à l'analyse de contenus et de métadonnées (programme Xkeyscore), au contournement du cryptage en ligne (BULLRUN), et à l'accès aux réseaux informatiques et téléphoniques et aux données de localisation, mais aussi sur les systèmes de l'agence de renseignement britannique GCHQ, notamment son activité de surveillance en amont (programme Tempora) et son progra ...[+++]


BD. whereas during its visit to Washington of 28-31 October 2013 the LIBE delegation met with the US Department of the Treasury; whereas the US Treasury stated that since the entry into force of the TFTP Agreement it had not had access to data from SWIFT in the EU except within the framework of the TFTP; whereas the US Treasury refused to comment on whether SWIFT data would have been accessed outside TFTP by any other US government body or department or whether the US administration was aware of NSA mass surveillance activities; whereas on 18 December 2013 Mr Glenn Greenwald stated before the inquiry held by the LIBE Committee that the NSA and GCHQ had targeted SWIFT ...[+++]

BD. considérant que pendant son séjour à Washington du 28 au 31 octobre 2013, la délégation LIBE a rencontré le département du Trésor des États-Unis; que le Trésor américain a affirmé n'avoir eu, depuis l'entrée en vigueur de l'accord TFTP, aucun accès à des données SWIFT dans l'Union européenne, si ce n'est dans le cadre de l'accord TFTP; que le département du Trésor a refusé de commenter la possibilité que des données SWIFT aient été consultées en dehors de l'accord TFTP par un autre organisme gouvernemental ou ministère américain, ou que l'administration américaine ait eu connaissance des activités de surveillance de masse de la NSA; que le 18 décembre 2013, M. Glenn Greenwald a déclaré dans le cadre de l'enquête menée par la commission LIBE que la ...[+++]


Sir Iain Lobban, Director of the United Kingdom’s Government Communications Headquarters (GCHQ)

Sir Iain Lobban, directeur du quartier général des communications du Royaume-Uni (GCHQ)


24. Calls on the United Kingdom, in particular, given the extensive media reports referring to mass surveillance by the intelligence service GCHQ, to revise its current legal framework, which is made up of a 'complex interaction' between three separate pieces of legislation – the Human Rights Act 1998, the Intelligence Services Act 1994 and the Regulation of Investigatory Powers Act 2000;

24. invite le Royaume-Uni, en particulier, compte tenu des nombreuses informations fournies par les médias faisant état d'une surveillance de masse par le service de renseignement GHCQ, à réviser son cadre juridique actuel consistant en l'"interaction complexe" de trois actes législatifs distincts – la loi de 1998 sur les droits de l'homme, la loi de 1994 sur les services de renseignement et la loi de 2000 sur la règlementation des pouvoirs d'enquête;


BC. whereas during its visit to Washington of 28-31 October 2013 the LIBE delegation met with the US Department of the Treasury; whereas the US Treasury stated that since the entry into force of the TFTP Agreement it had not had access to data from SWIFT in the EU except within the framework of the TFTP; whereas the US Treasury refused to comment on whether SWIFT data would have been accessed outside TFTP by any other US government body or department or whether the US administration was aware of NSA mass surveillance activities; whereas on 18 December 2013 Mr Glenn Greenwald stated before the inquiry held by the LIBE Committee that the NSA and GCHQ had targeted SWIFT ...[+++]

BC. considérant que pendant son séjour à Washington du 28 au 31 octobre 2013, la délégation LIBE a rencontré le département du Trésor des États-Unis; que le Trésor américain a affirmé n'avoir eu, depuis l'entrée en vigueur de l'accord TFTP, aucun accès à des données SWIFT dans l'Union européenne, si ce n'est dans le cadre de l'accord TFTP; que le département du Trésor a refusé de commenter la possibilité que des données SWIFT aient été consultées en dehors de l'accord TFTP par un autre organisme gouvernemental ou ministère américain, ou que l'administration américaine ait eu connaissance des activités de surveillance de masse de la NSA; que le 18 décembre 2013, M. Glenn Greenwald a déclaré dans le cadre de l'enquête menée par la commission LIBE que la ...[+++]


C. whereas the abovementioned leaks reveal that EU Member States were allegedly cooperating in the US-led PRISM Programme or have developed similar intelligence‑gathering programmes, such as the ‘Tempora’ Project led by the UK’s Government Communications Headquarters (GCHQ); whereas press reports have revealed that GCHQ has tapped into undersea fibre-optic cables to obtain access to telephone conversations and internet traffic under a programme codenamed TEMPORA, basing itself on paragraph 4 of section 8 of the Regulation of Investigatory Powers Act (RIPA), which allows the UK Foreign Secretary to issue a certificate for broad intercepti ...[+++]

C. considérant que d'après les informations divulguées, certains États membres de l'Union auraient coopéré au programme Prism conduit par les États‑Unis ou auraient mis en place des programmes de collecte de renseignements similaires, tels que le projet "Tempora" mené par le GCHQ (agence britannique d'espionnage électronique); considérant que des informations parues dans la presse ont révélé que le GCHQ s'était connecté à des câbles sous­‑marins à fibres optiques pour avoir accès aux conversations téléphoniques et aux communications sur internet dans le cadre d'un programme portant le nom de code Tempora, en se fondant sur le paragraphe ...[+++]


J. whereas the UK authorities, notably GCHQ (Government Communications Headquarters) and MI6, allegedly spied on foreign politicians and officials who took part in two G20 summit meetings in 2009, attended by the Commission President, the Council Presidency and a number of Prime Ministers of Member States, by monitoring their computers, intercepting and mapping phone calls of delegates between them and with their respective governments, to ensure a positive outcome for the UK Government and for the summit, including with the help of NSA personnel seconded to GCHQ in Menwith Hill, UK;

J. considérant, selon certaines allégations, que les autorités britanniques, notamment le GCHQ (Government Communications Headquarters) et les services secrets (MI6), auraient espionné les hommes politiques et les hauts fonctionnaires étrangers qui participaient à deux réunions au sommet du G20 en 2009, auxquelles assistaient le président de la Commission, le président en exercice du Conseil et certains premiers ministres des États membres, en contrôlant leurs ordinateurs, en suivant et interceptant les appels téléphoniques des délégations, les unes avec les autres ainsi qu'avec leurs gouvernements respectifs, dans le but d'assurer au go ...[+++]


F. whereas particular questions have been raised regarding the compatibility with EU law of the practice of the UK intelligence agency Government Communications Headquarters (GCHQ) directly tapping into undersea transatlantic cables carrying electronic communications, under a programme codenamed Tempora; whereas other Member States reportedly access transnational electronic communications without a regular warrant but on the basis of special courts, share data with other countries (Sweden), and may enhance their surveillance capabilities (the Netherlands, Germany); whereas concerns have been expressed in other Member States in relation ...[+++]

F. considérant que des questions spécifiques ont été soulevées quant à la compatibilité avec le droit de l'Union de la pratique du GCHQ (agence britannique d'espionnage électronique) consistant à détourner directement les communications électroniques passant par les câbles transatlantiques, dans le cadre d'un programme répondant au nom de code Tempora; considérant que d'autres États membres intercepteraient des communications électroniques transnationales sans mandat formel mais sur décision de juridictions spéciales, qu'ils partageraient leurs données avec d'autres pays (Suède) et qu'ils pourraient élargir leurs capacités de surveillan ...[+++]


M. whereas Commissioner Reding has written to the UK authorities to express concern about media reports on the Tempora programme and asking for clarification of its scope and operation; whereas the UK authorities have defended the GCHQ’s surveillance activities and affirmed that they operate under strict and lawful guidelines;

M. considérant que la commissaire Reding a écrit aux autorités britanniques pour exprimer sa préoccupation au sujet des informations parues dans les médias sur le programme Tempora et demander des éclaircissements sur sa portée et son mode opératoire; considérant que les autorités britanniques ont défendu les activités de surveillance du GCHQ et affirmé qu'elles agissaient selon des lignes directrices strictes et légales;


F. whereas particular questions have been raised regarding the compatibility with EU law of the practice of the UK intelligence agency Government Communications Headquarters (GCHQ) directly tapping into undersea transatlantic cables carrying electronic communications, under a programme codenamed Tempora; whereas other Member States reportedly access transnational electronic communications without a regular warrant but on the basis of special courts, share data with other countries (Sweden), and may enhance their surveillance capabilities (the Netherlands, Germany); whereas concerns have been expressed in other Member States in relation ...[+++]

F. considérant que des questions spécifiques ont été soulevées quant à la compatibilité avec le droit de l'Union de la pratique du GCHQ (agence britannique d'espionnage électronique) consistant à détourner directement les communications électroniques passant par les câbles transatlantiques, dans le cadre d'un programme répondant au nom de code Tempora; considérant que d'autres États membres intercepteraient des communications électroniques transnationales sans mandat formel mais sur décision de juridictions spéciales, qu'ils partageraient leurs données avec d'autres pays (Suède) et qu'ils pourraient élargir leurs capacités de surveillan ...[+++]


M. whereas Commissioner Reding has written to the UK authorities to express concern about media reports on the Tempora programme and asking for clarification of its scope and operation; whereas the UK authorities have defended the GCHQ’s surveillance activities and affirmed that they operate under strict and lawful guidelines;

M. considérant que la commissaire Reding a écrit aux autorités britanniques pour exprimer sa préoccupation au sujet des informations parues dans les médias sur le programme Tempora et demander des éclaircissements sur sa portée et son mode opératoire; considérant que les autorités britanniques ont défendu les activités de surveillance du GCHQ et affirmé qu'elles agissaient selon des lignes directrices strictes et légales;


Q. whereas reports in the press have revealed that the UK Government Communications Headquarters (GCHQ) has tapped into more than 200 fibre-optic cables to obtain access to telephone conversations and internet traffic and stores all of their traffic for three days and the metadata for 30 days, under a programme codenamed TEMPORA, basing itself on paragraph 4 of section 8 of the Regulation of Investigatory Powers Act (RIPA), which allows the UK Foreign Secretary to issue a certificate for broad interception;

Q. considérant que des informations parues dans la presse ont révélé que le GCHQ (agence britannique d'espionnage électronique) avait mis sur écoute plus de 200 câbles à fibres optiques pour pouvoir accéder tant aux conversations téléphoniques qu'aux communication sur Internet et stocker ainsi l'ensemble du trafic durant trois jours, les métadonnées pendant trente jours, au titre d'une opération dont le nom de code est Tempora et qui se fonde elle-même sur le paragraphe 4, de la section 8 de la loi portant réglementation des pouvoirs d'enquête (RIPA), qui permet au ministre britannique des affaires étrangères de délivrer une autorisation ...[+++]


L. whereas Commissioner Reding has written to the UK authorities to express concern about the media reports on the Tempora programme and asking for clarifications on its scope and operation; whereas the UK authorities have defended GCHQ’s surveillance activities and affirmed that they operate under strict and lawful guidelines; whereas other Member States have expressed concern and criticism and asked whether their citizens have been targeted and whether the programme has been subject to any judicial oversight;

L. considérant que la commissaire Reding a écrit aux autorités britanniques pour exprimer sa préoccupation au sujet des reportages dans les médias sur le programme Tempora et demander des éclaircissements sur sa portée et son mode opératoire; considérant que les autorités britanniques ont défendu les activités de surveillance du GCHQ et affirmé qu'elles agissaient selon des lignes directrices strictes et légales; considérant que d'autres États membres ont exprimé des inquiétudes et des critiques et demandé si leurs citoyens avaient été pris pour cibles et si le programme avait fait l'objet d'une quelconque supervision judicaire;


K. whereas GCHQ allegedly runs the ‘Tempora’ programme, tapping directly into undersea transatlantic cables carrying electronic communications; whereas masses of data are swept in an indiscriminate manner, stored for 30-day periods, processed and analysed and shared with the US authorities;

K. considérant, selon les mêmes allégations, que le GCHQ détourne directement, au moyen du programme Tempora, les communications électroniques passant par les câbles transatlantiques; considérant que les données sont dérivées en masse, de manière indiscriminée, stockées pour une période de trente jours, traitées et analysées, puis partagées avec les autorités américaines;


F. whereas particular questions have been raised regarding the compatibility with EU law of the practice of the UK intelligence agency Government Communications Headquarters (GCHQ) directly tapping into undersea transatlantic cables carrying electronic communications, under a programme codenamed Tempora; whereas other Member States reportedly access transnational electronic communications without a regular warrant but on the basis of special courts, share data with other countries (Sweden), and may enhance their surveillance capabilities (the Netherlands, Germany); whereas concerns have been expressed in other Member States in relation t ...[+++]

F. considérant que des questions spécifiques ont été soulevées quant à la compatibilité avec le droit de l'Union de la pratique du GCHQ (agence britannique d'espionnage électronique) consistant à détourner directement les communications électroniques passant par les câbles transatlantiques, dans le cadre d'un programme répondant au nom de code Tempora; considérant que d'autres États membres intercepteraient des communications électroniques transnationales sans mandat formel mais sur décision de juridictions spéciales, qu'ils partageraient leurs données avec d'autres pays (Suède) et qu'ils pourraient élargir leurs capacités de surveillanc ...[+++]


M. whereas Commissioner Reding has written to the UK authorities to express concern about media reports on the Tempora programme and asking for clarification of its scope and operation; whereas the UK authorities have defended the GCHQ’s surveillance activities and affirmed that they operate under strict and lawful guidelines;

M. considérant que la commissaire Reding a écrit aux autorités britanniques pour exprimer sa préoccupation au sujet des informations parues dans les médias sur le programme Tempora et demander des éclaircissements sur sa portée et son mode opératoire; considérant que les autorités britanniques ont défendu les activités de surveillance du GCHQ et affirmé qu'elles agissaient selon des lignes directrices strictes et légales;


The British Government has GCHQ in Cheltenham.

Le gouvernement britannique possède son GCHQ à Cheltenham.


To examine the expenditure, administration and policy of the Security Service, the Intelligence Service and GCHQ. The Committee consists of nine members (House of Commons + House of Lords, none of whom may be a Minister of the Crown)

La commission se compose de neuf membres (Chambre des Communes et Chambre des Lords) qui ne peuvent pas être membres du ministère public


A small proportion of intra-European communications are routed via a switch in London to which, since foreign communications are involved, the British monitoring station GCHQ has access.

une petite partie des communications intraeuropéennes sont acheminées via un commutateur à Londres, auquel le GCHQ britannique (Centre national de communications) a accès – étant donné qu'il s'agit de communications avec l'étranger.


The former Head of GCHQ, Joe Hooper, refers to the UKUSA Agreement in a letter of 22 July 1969 to the former Director of the NSA, Marshall S. Carter.

Dans une lettre au Marshall S. Carter, ancien directeur de la NSA, M. Joe Hooper, ancien directeur du GCHQ, confirme l'existence de l'accord UKUSA.


The report names the allies concerned: the United States (NSA), the United Kingdom (GCHQ), Australia (DSD) and New Zealand (GCSB).

Il nomme ces alliés: les États-Unis (NSA), le Royaume-Uni (GCHQ), l'Australie (DSD) et la Nouvelle-Zélande (GCSB).


Morwenstow is operated by the British Intelligence Service (GCHQ).

Morwenstow est desservie par le service de renseignements britannique (GCHQ).


In the British stations, the British intelligence service GCHQ operates the installations jointly with the Royal Air Force (RAF).

Dans les stations britanniques, c'est la Royal Airforce qui gère les installations avec le service de renseignement britannique (GCHQ).




www.wordscope.com (v4.0.br)

GCHQ